Windows 10 VPN

Windows 10 apporte de nettes améliorations par rapport à son prédécesseur, mais est livré avec une pléthore de problèmes de confidentialité – certains nouveaux et certains hérités. Les publicités intégrées, Cortana et la synchronisation d’informations avec les serveurs Microsoft ont toutes été conçues pour aider à personnaliser votre expérience, mais Windows brouille les frontières entre personnalisation et confidentialité. Cet article issu de la politique de confidentialité de Microsoft résume parfaitement ce que l’on vient de dire :

« Nous nous réservons le droit d’accéder, divulguer et préserver vos données personnelles, y compris vos contenus (comme le contenu de vos courriels, d’autres communications privées ou des fichiers se trouvant dans des dossiers privés) si, en toute bonne foi, nous pensons que cela est nécessaire pour protéger nos clients ou appliquer les modalités régissant l’utilisation des services. »

La plupart de ces vulnérabilités de sécurité peuvent être désactivées, mais il faut savoir qu’elles peuvent également être réinstallées à votre insu lors d’une mise à jour. Certaines ne peuvent pas être désactivées du tout.

Comment continuer d’utiliser Windows 10 tout en restant protégé ? Tout d’abord, consultez notre liste exhaustive d’outils de confidentialité ; vous trouverez une section juste pour les utilisateurs de Windows 10.

Ensuite, investissez dans un VPN. Un VPN chiffre et anonymise l’ensemble de vos activités en ligne. Nous avons répertorié nos 5 VPN préférés pour les utilisateurs de Windows 10 en mettant l’accent sur les critères suivants :

  • Qualité de l’application
  • Prise en charge du protocole OpenVPN
  • Protection contre les fuites DNS

La qualité de l’application est un critère plutôt explicite. L’installation et l’utilisation du client Windows natif doivent être faciles et intuitifs.

OpenVPN est un protocole open-source et vérifié. Il est relativement rapide et considéré comme le protocole le plus sécurisé et fiable qui soit. Il n’est pas intégré à Windows 10 comme SSTP, L2TP et PPTP, ce qui signifie que ces fournisseurs VPN doivent fournir à l’utilisateur une application qui facilite la configuration d’OpenVPN.

Les fuites de DNS sont une vulnérabilité bien connue de Windows 10, et un VPN pouvant les supprimer est indispensable. Une fuite de DNS annule l’anonymat d’un utilisateur en envoyant une demande de page Web à son fournisseur de services Internet au lieu de l’envoyer à un serveur DNS anonyme via le VPN. Cela permet à votre FAI et éventuellement à Windows de traquer votre navigation sur le web.

Étant donné que Microsoft est basé aux États-Unis et est connu pour adhérer à la majorité du programme de surveillance de la NSA, nous préférons les fournisseurs de VPN basés en dehors des États-Unis pour éviter les conflits d’intérêts.

Voici une liste de nos 5 VPN préférés pour les utilisateurs de Windows :

1. ExpressVPN

ExpressVPN french

Toujours parmi le top 5 dans presque toutes les catégories, ExpressVPN rejoint cette liste grâce à sa superbe application. C’est l’option la plus simple si vous êtes à la recherche d’un VPN sans chichi, et qui offre la vitesse de téléchargement moyenne la plus rapide de tous les VPN que nous avons testés jusqu’à présent. Les utilisateurs peuvent choisir d’utiliser les serveurs DNS ExpressVPN lorsqu’ils sont connectés en les réglant dans les paramètres avancés. ExpressVPN est enregistré dans les îles Vierges britanniques, loin de la portée du GCHQ et de la NSA, et il ne conserve aucun historique d’utilisation. C’est également un des rares VPN qui fonctionne pour Netflix.

ESSAYEZ-LE SANS RISQUE: Obtenez 3 mois gratuits iciet une réduction de 49% avec l’abonnement de 12 mois. Garantie de remboursement pendant 30 jours, vous pouvez donc l’essayer sans risque.

Lisez notre avis complet sur ExpressVPN.

2. NordVPN

NordVPN french

NordVPN est une société basée à Panama, et possède une véritable politique sans historique, ce qui signifie qu’elle ne conserve ni les données de connexion ni les logs d’utilisation. Elle propose des fonctions complémentaires comme le chiffrage double-hop, Tor sur VPN et un coupe-circuit. Ajoutons à cela une protection contre les fuites DNS pouvant être activée dans les paramètres de l’application. Le client Windows est extrêmement détaillé sans pour autant être insurmontable pour les utilisateurs novices. La liste des serveurs est catégorisée selon l’usage recommandé : streaming TV, IP dédiée, Tor sur VPN, etc. – et chaque serveur est sondé (ping) afin que vous puissiez voir quel emplacement géographique offre le moins de latence.

PROMO: NordVPN propose une affaire très populaire de 3 ans ici avec une remise incroyable qui réduit le coût mensuel de 77%. C’est un VPN excellent et complet à un prix réduit.

Lisez notre avis sur NordVPN.

3. IPVanish

ipvanishclient_3

IPVanish est une société basée aux États-Unis, et qui utilise OpenVPN avec un chiffrement robuste, ainsi qu’une véritable politique de zéro historique aussi bien pour les sessions que le trafic. C’est un des seuls VPN à avoir un réseau de niveau primaire, ce qui signifie qu’il détient l’ensemble de ses serveurs plutôt que de louer un espace physique ou virtuel à un tiers. C’est pour cela que nous avons occulté le fait qu’il soit basé aux États-Unis. IPVanish bénéficie d’un choix de près de 60 pays et toutes les connexions sont protégées contre les fuites DNS.

OFFRE POUR NOS LECTEURS: ÉCONOMISEZ 60% ici sur les abonnements IPVanish.

Lisez notre avis complet sur IPVanish ici.

4. CyberGhost

cyberghost surfing info

CyberGhost propose des offres et des applications faciles à utiliser, ainsi qu’un vaste réseau de serveurs qui s’étend sur plus de 1100 serveurs dans plus de 40 pays. Le niveau supérieur de CyberGhost ne stocke aucun journal d’identification et protège vos données en transit avec un cryptage militaire AES 256 bits sur le protocole OpenVPN. Un niveau sans expiration est disponible, mais les utilisateurs libres doivent faire la queue et les serveurs sont beaucoup plus lents. Un chat en direct est disponible si vous rencontrez des problèmes. Les vitesses sont excellentes et les abonnés Pro peuvent connecter jusqu’à cinq appareils en même temps.

Les applications sont disponibles sur Windows, MacOS, iOS et Android.

OFFRE A PRIX RÉDUIT: Économisez plus de 70% avec un abonnement CyberGhost de 2 ans.

Lisez notre critique de CyberGhost complète.

5. VyprVPN

vyprvpn website

La plupart des membres de l’équipe de VyprVPN sont basés aux États-Unis, mais la société mère Golden Frog est officiellement enregistrée en Suisse. L’application offre une lecture graphique de l’utilisation des données en temps réel et un aperçu clair de vos paramètres de connexion, y compris l’adresse IP, le protocole, et si votre pare-feu NAT est activé ou non. La protection de fuite de DNS peut être réglée dans les paramètres. Cette application ingénieuse est légèrement plus onéreuse que certains de ses concurrents, mais reste raisonnable. Petit bémol cependant avec la politique de stockage des données de VyprVPN : votre adresse IP réelle, votre adresse VyprVPN et vos historiques de connexion sont stockés pendant 30 jours.

OFFRE SPÉCIALE: Essayez VyprVPN ici avec une garantie de remboursement de 30 jours. 

Lisez notre avis complet sur VyprVPN.

VPN à éviter

Lorsque vous étudiez les VPN pour Windows 10 à éviter, les options gratuites arrivent en tête de liste. Nous avons énuméré ici les plus notoires sur Google, mais il en va de même pour quasiment tous les services de VPN gratuits.

Nous avons également répertorié plusieurs VPN payants qui soit ne protègent pas contre les fuites de DNS, soit sont basés aux États-Unis, ou les deux.

Betternet

Si vous recherchez sur Google « VPN gratuit pour Windows », Betternet figure parmi les résultats de recherche les mieux classés. Betternet ne conserve pas l’historique des utilisateurs, mais l’application elle-même fait partie d’une plate-forme publicitaire qui accède à vos cookies afin de vous cibler avec des publicités, des vidéos et des applications pertinentes. Il ne protège pas non plus les utilisateurs des fuites de DNS. Ce n’est pas que Betternet soit malintentionné ; au contraire, cette société opère de manière transparente. Nous pourrions même recommander l’application mobile comme une alternative gratuite et satisfaisante. Mais passez votre chemin si vous voulez l’utiliser pour Windows.

Hide.me (gratuit)

Hide.me est l’autre VPN gratuit pour Windows bien classé sur Google. Certains des forfaits offerts ne sont pas mauvais, mais la version gratuite limite la vitesse et les transferts de données à 3 Mbit/s et 2Go, respectivement. Il ne prend pas en charge OpenVPN, qui est le protocole que nous recommandons pour assurer votre sécurité. Les utilisateurs gratuits sont limités à des serveurs situés dans trois emplacements géographiques seulement et le transfert de port n’est pas disponible (utile pour le torrent). Par contre, Hide.me ne conserve aucune trace de vos connexions.

Hola

Hola est une extension de navigateur proxy peer-to-peer qui fonctionne un peu comme un VPN mais n’a pas de serveurs centralisés. Au lieu de cela, les utilisateurs acheminent leur trafic Internet via d’autres appareils des utilisateurs Hola lorsque la bande passante inactive est disponible. En fonction de vos lois et réglementations locales, cela pourrait vous rendre responsable des activités des autres utilisateurs. De plus, Hola a une fois détourné les ressources informatiques de ses utilisateurs, les transformant en une armée de réseaux zombies, pour mener des attaques par déni de service distribué (DDoS) sur des sites Web et distribuer des documents piratés.

Vérifier les fuites DNS

Si vous souhaitez vérifier que votre protection contre les fuites de DNS fonctionne bien, vous pouvez exécuter un test de fuite DNS ici. Effectuez le test avec votre VPN activé, puis à nouveau en le désactivant pour obtenir une lecture instantanée des résultats du test.

Vous n’arrivez pas à débloquer Netflix et Hulu? Essayez de désactiver IPv6

Même si un fournisseur VPN annonce qu’il offre une protection contre les fuites DNS, des sites comme Hulu et Netflix peuvent parfois encore forcer une demande de fuite sur le protocole IPv6. Par défaut, la plupart des VPN forcent toutes les requêtes DNS sur IPv4 et évitent IPv6. Mais si IPv6 est activé sur votre périphérique, une fuite DNS IPv6 sur Windows 10 n’est pas impossible.

Tout d’abord, assurez-vous de demander au service client de votre fournisseur VPN s’ils mettent à disposition des serveurs qui débloquent Netflix US et Hulu. Si oui, et si vous êtes connecté à l’un de ces serveurs, mais que le site détecte toujours que vous utilisez un VPN, vous devrez peut-être désactiver IPv6.

Dans ce cas, suivez les instructions ci-dessous :

  1. Faire un clic droit sur l’icône wifi ou LAN située dans la barre d’état système et cliquer sur « Ouvrir le réseau et le Centre de partage »
  2. Sur la fenêtre qui apparaît, cliquer sur le lien correspondant à votre réseau à côté de « Connexions »
  3. Cliquer sur Propriétés
  4. Décocher la case « Internet Protocol version 6 (TCP / IPv6) »
  5. Appuyer sur « OK » pour enregistrer les modifications, puis redémarrer l’ordinateur

IPv6 est maintenant désactivé, et les demandes DNS IPv6 ne devraient plus fuir.

Articles liés: Quel est le meilleur VPN pour Hulu et pour Netflix ?

Comment configurer manuellement un VPN sur Windows 10

Pour tous les fournisseurs ci-dessus, vous n’avez qu’à télécharger et installer une application pour démarrer. Pour vous connecter, il suffit d’ouvrir une session, choisir un emplacement géographique et activer en cliquant sur le bouton Connexion.

Mais si une application ne vous convient pas, Windows 10 possède un support VPN intégré qui peut être configuré manuellement. Cependant, le système d’exploitation ne prend pas en charge OpenVPN ; nous recommandons donc de choisir entre L2TP/IPSec, SSTP ou IKEv2. Évitez PPTP ; bien qu’il soit plus rapide et facile à configurer, il a connu des vulnérabilités en matière de sécurité.

Pour démarrer, vous devrez obtenir les informations suivantes auprès de votre fournisseur VPN en fonction du protocole choisi :

  • Nom d’utilisateur
  • Mot de passe
  • Adresse du serveur VPN
  • Secret ou certificat pré-partagé
  1. Dans la barre de recherche, saisir « VPN » puis cliquez sur l’icône engrenage au-dessus des résultats de recherche.
    windows 10 manual vpn 1
  2. Dans le menu qui s’affiche, cliquer sur Ajouter une connexion VPN.
    windows 10 manual vpn 2
  3. Sous fournisseur VPN, sélectionner Windows (intégré). Remplir les champs mentionnés ci-dessus comme requis.
    windows 10 manual vpn 3
  4. Cliquer sur Enregistrer.
  5. Le VPN devrait maintenant être répertorié dans le menu VPN. Cliquer dessus, puis cliquer sur Connexion.
    windows 10 manual vpn 4
  6. Patienter quelques instants pour que la connexion soit terminée, et voilà ! Vous êtes maintenant connecté.
  7. Après avoir configuré votre VPN la première fois, vous pouvez y accéder plus rapidement en cliquant sur l’icône wifi située dans votre barre d’état système. Elle devrait se trouver vers la partie supérieure.
    windows manual vpn 5

« 10 WINDOWS » de marc falardeau sous licence CC BY 2.0