Vous souhaitez accéder à vos services américains préférés même lorsque vous n’êtes pas aux États-Unis ? Nous allons vous expliquer comment obtenir une adresse IP localisée aux États-Unis grâce à un VPN. Mieux encore, nous allons vous révéler une astuce pour en profiter gratuitement via un excellent VPN !

Comment obtenir une adresse IP Américaine

Le moyen le plus simple et le plus efficace d’obtenir une adresse IP localisée aux États-Unis est de souscrire à un bon fournisseur de services de VPN. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment rejoindre les milliers de personnes à travers le monde qui obtiennent une adresse IP aux États-Unis pour accéder à des contenus et services géorestreints. Cette méthode fonctionne sur la plupart des appareils, notamment les mobiles Android et les iPhone, les iPad et tablettes Android, les Macs, les ordinateurs fixes et portables sous Windows, les clés Amazon Fire Stick et Fire TV, etc.

Voici comment obtenir une adresse IP aux États-Unis

Obtenir une adresse IP aux États-Unis est simple.

  1. La première chose à faire est de souscrire un abonnement à un service de VPN (virtual private network – réseau privé virtuel). Nous recommandons ExpressVPN.
  2. Inscrivez-vous au service et téléchargez le logiciel ou l’application VPN
  3. Supprimez vos cookies et redémarrez votre appareil afin d’effacer toute trace de géolocalisation antérieure.
  4. Connectez-vous à votre service de VPN et choisissez un serveur situé aux États-Unis.
  5. Accédez au site américain de votre choix comme vous le feriez habituellement.

ASTUCE : COMMENT PROFITER D’UN SERVICE DE VPN PAYANT GRATUITEMENT : si vous avez simplement besoin d’un VPN pour une période limitée, par exemple le temps d’un voyage à l’étranger, vous pouvez utiliser gratuitement le service de VPN en tête de notre classement. Si vous vous abonnez à ExpressVPN en suivant ce lien, vous bénéficiez d’une garantie de remboursement de 30 jours. Vous devrez payer votre abonnement, mais vous pourrez utiliser le VPN pendant 30 jours avant de l’annuler et d’être entièrement remboursé. Leur politique d’annulation est sans conditions, et nous n’avons jamais eu vent de cas où cela n’aurait pas été honoré.

Pourquoi avoir besoin d’une adresse IP américaine ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir obtenir une adresse IP américaine. Les résidents américains qui voyagent à l’étranger peuvent par exemple l’utiliser pour accéder à des services de diffusion de contenus en streaming géorestreints comme Netflix ou Hulu. Netflix limite son catalogue en fonction de l’endroit d’où vous vous connectez. Si vous souhaitez profiter de l’ensemble des programmes et films disponible aux États-Unis, c’est un bon moyen d’y parvenir. Il en va de même pour HBO GO et Vudu qui pratiquent aussi cette restriction. L’utilisation d’un VPN est donc également pratique pour accéder à ces services.

D’autres personnes voudront peut-être suivre des matchs en direct comme ceux de la ligue majeure de baseball (MLB), de la National Basketball Association (NBA), ou encore de la National Football League (NFL) en streaming sur ESPN. Avec une adresse IP localisée aux États-Unis, les internautes concernés peuvent également accéder à leurs services bancaires en ligne.

Quel est le meilleur VPN pour obtenir une adresse IP aux États-Unis ?

Dans cette section, nous allons passer en revue ce que nous estimons être la liste des meilleurs VPN, qui vous fourniront une connexion rapide et stable à un serveur américain. Nous avons utilisé les facteurs suivants pour établir notre classement :

  • Large gamme de serveurs localisés aux États-Unis
  • Rapidité et stabilité de la connexion
  • Protocoles de chiffrement fiables pour que votre localisation réelle reste masquée
  • Facilité d’utilisation
  • Applications pour Android, iOS, Windows, et macOS

1. ExpressVPN

ExpressVPN french

ExpressVPN est un service de VPN irréprochable, facile à configurer, convivial et simple à utiliser. Le service se démarque notamment lorsqu’il est évalué en fonction des normes de vitesse et de chiffrement. ExpressVPN propose principalement des serveurs basés aux États-Unis, avec des possibilités dans 13 villes. Au total, vous avez le choix entre plus de 1500 serveurs répartis dans le monde entier.

La société a pour politique de ne stocker aucune information sur ses utilisateurs, ni aucun journal de trafic. Elle obtient donc une note élevée en termes de confidentialité. Les seules données enregistrées sont la « date (et non l’heure) de la connexion, le choix de la localisation du serveur et la bande passante totale utilisée ». Elles sont ensuite utilisées pour améliorer la qualité des services. Il est important de noter que votre adresse IP individuelle ne sera pas enregistrée.

Si toutefois vous n’êtes toujours pas rassuré, nous vous recommandons de vous inscrire au service avec une adresse e-mail jetable et de payer en Bitcoin. Il deviendra extrêmement difficile de retracer votre empreinte numérique.

Les normes de chiffrement sont de qualité militaire. Le service utilise les protocoles AES-CBC 256 bits, l’authentification HMAC ainsi que la confidentialité persistante. Un kill switch est inclus, fonction qu’ExpressVPN nomme « verrou de réseau ». Cette fonctionnalité signifie que tout votre trafic Web sera temporairement interrompu si la connexion au VPN est compromise.

Ce service est capable de déverrouiller les contenus géorestreints sur Netflix. Il est également compatible avec Hulu et BBC iPlayer.

Des applications pour Android et iOS sont disponibles ainsi que des logiciels pour systèmes Windows, macOS et Linux.

Voici notre avis complet sur ExpressVPN.

OFFRE RÉSERVÉE AUX LECTEURS: Les lecteurs de Comparitech bénéficient de 3 mois gratuits icis’ils souscrivent à un abonnement d’un an à ExpressVPN. L’offre comprend une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours, sans condition. Vous pouvez l’essayer sans risque. Si vous n’êtes pas satisfait, vous serez intégralement remboursé.

2. NordVPN

nordvpn france

NordVPN est un excellent choix pour les utilisateurs plus expérimentés qui souhaitent bénéficier d’options personnalisées associées à un service de premier ordre.

Il est comparable à IPVanish en ce sens qu’il n’enregistre aucune donnée utilisateur — c’est-à-dire vos habitudes de navigation, l’horodatage de vos activités en ligne et les informations sur le serveur. Il est déjà arrivé par le passé que les autorités les enjoignent à transmettre ce type de donner, mais grâce à cette politique, elles n’étaient tout simplement pas en mesure de le faire. Les autorités sont même allées jusqu’à confisquer des serveurs dans un cas, mais ils n’ont pas pu en extraire la moindre information. C’est idéal pour les fervents défenseurs de la vie privée sur Internet.

NordVPN vous permet de sélectionner des serveurs en fonction de vos besoins spécifiques, tels que l’anti-DDoS, le streaming vidéo, le double VPN, une connexion Tor avec VPN ou le P2P. Vous disposez d’un large choix de localisations de serveurs américains avec 720 serveurs répartis dans le pays, soit la majorité des 1079 serveurs de NordVPN dans le monde.

Il est capable de passer outre l’interdiction de l’utilisation de réseaux VPN de Netflix et d’accéder aux contenus de Hulu et de BBC iPlayer.

Par défaut, NordVPN utilise la norme de chiffrement du protocole AES 256 bits, associée à des clés SSL de 2 048 bits. La protection contre les fuites DNS est activée.

Les applications sont disponibles sur Windows, macOS, iOS et Android.

Voici notre avis complet sur NordVPN.

OFFRE RÉSERVÉE AUX LECTEURS: Économisez plus de 70 % ici en souscrivant à un abonnement de trois ans à NordVPN.

3. Cyberghost

cyberghostvpn french

Cyberghost séduira les néophytes qui souhaitent utiliser un VPN relativement peu coûteux et sans fioritures. Le service est efficace en termes de normes de vitesse et de chiffrement, le seul inconvénient étant le choix de serveurs relativement limité.

Le siège de la société est installé en Roumanie, ce qui signifie qu’elle n’est pas obligée d’enregistrer des informations sur ses utilisateurs. Cette situation est renforcée par une politique interne de non-enregistrement de journaux. Cependant, il est possible que sa récente acquisition par une société israélienne enregistrée au Royaume-Uni n’entraîne quelques changements dans cette politique. Nous ne manquerons pas de vous le faire savoir si cela devait arriver.

Les serveurs américains sont au nombre de 191 — une large proportion des 988 serveurs dont dispose la société dans le monde. Au total, vous avez le choix entre des serveurs situés dans 27 pays différents.

Des applications pour Android et iOS sont disponibles ainsi que des logiciels pour les systèmes Windows et macOS.

Le service ne peut pas contourner l’interdiction d’utilisation de VPN de Netflix, mais permet d’accéder aux contenus de BBC iPlayer.

Les normes de chiffrement sont parmi les meilleures du marché. Par défaut, Cyberghost utilise le chiffrement AES 256 bits sur le protocole OpenVPN, ainsi que des clés RSA de 2 048 bits et l’authentification MD5 HMAC. Un kill switch est également inclus.

Lisez notre avis complet sur Cyberghsost.

OFFRE EXCEPTIONNELLE: Économisez plus de 70 % ici en souscrivant à un abonnement d’un an.

4. IPVanish

IPVanish discounted plans

IPVanish figure également en bonne place sur notre liste des meilleurs services de VPN, notamment grâce à son service client de qualité. Des vitesses élevées et un chiffrement efficace sont inclues dans l’offre.

IPVanish n’enregistre aucune donnée de connexion — ce qui signifie qu’il ne stockera jamais d’informations sur ses utilisateurs. Contrairement à ExpressVPN, il n’y a pas non plus de stockage de métadonnées. Les seules données conservées sont celles que vous indiquez lorsque vous enregistrez votre compte pour la première fois. Et c’est tout.

Les protocoles de chiffrement sont robustes. Par défaut, la société utilise un protocole de cryptage 256 bits sur OpenVPN, l’authentification SHA512, un échange de clé DHE-RSA 2 048 bits et une confidentialité persistante. Cette dernière fonctionnalité signifie que même si une entité s’introduit sur votre compte, il lui sera impossible de déchiffrer les données d’une session passée. Votre historique Web sera toujours sécurisé. Tout comme ExpressVPN, IPVanish propose aussi un kill switch avec tous ses packages.

Les serveurs proposent des vitesses élevées, ils sont également stables et sécurisés. Le nombre total de serveurs implantés aux États-Unis est de 339, sur environ 850 emplacements dans le monde. Trouver une connexion adaptée à vos besoins ne devrait pas poser problème.

IPVanish est également un excellent choix pour BBC iPlayer, mais il ne fonctionne malheureusement pas avec Netflix ou Hulu.

Des applications pour Android et iOS sont disponibles, ainsi que des logiciels pour les systèmes Windows et macOS.

IPVanish est notamment populaire auprès des utilisateurs de Kodi, car il est possible de télécharger le fichier APK directement sur leur appareil. L’interface est également conviviale pour les appareils Kodi ne disposant pas d’un clavier et d’une souris.

Lisez notre avis complet sur IPVanish.

RÉDUCTION EXCLUSIVE: Nos lecteurs peuvent économiser jusqu’à 60 % sur leur abonnement à IPVanish.

5. VyprVPN

vyprvpn french

VyprVPN est un service de VPN qui a fait ses preuves, il est présent sur le marché depuis plus de sept ans. Les ardents défenseurs de la vie privée sur Internet l’apprécient particulièrement, car c’est un des rares à pouvoir contourner le Grand Firewall de Chine (en référence à la Grande Muraille).

Cela dit, certains utilisateurs pourraient être dérangés par le fait que l’entreprise a choisi de conserver les données de ses utilisateurs. Plus précisément, les informations conservées sont : «l’adresse IP source de l’utilisateur, l’adresse IP VyprVPN utilisée par l’utilisateur, l’heure de début et de fin de la connexion et le nombre total d’octets utilisés ».

Mais VyprVPN insiste cependant sur le fait qu’elles sont uniquement conservées pendant une période de 30 jours et qu’elles sont utilisées pour le dépannage. C’est tout.

Il serait de plus assez difficile pour les agences de surveillance ou pour des pirates informatiques de voler ces données. Le trafic est sécurisé grâce au protocole OpenVPN, un chiffrement AES 256 bits, des clés RSA2 048 bits sans confidentialité persistante et une authentification SHA256. VyprVPN possède également ses propres centres de données et ne dépend donc d’aucun opérateur tiers. Cette situation favorise la sécurisation du trafic.

Une version premium du service permet d’accéder au protocole Chameleon™, qui brouille les métadonnées OpenVPN, de sorte que même une inspection en profondeur des paquets ne permettra pas de les reconnaître.

La société exploite des serveurs dans 8 villes des États-Unis, mais le nombre exact de serveurs dont elle dispose n’est pas indiqué. À l’échelle mondiale, cependant, il y en a plus de 700, donc obtenir une adresse IP américaine ne sera pas difficile.

Des applications pour Android et iOS sont disponibles ainsi que des logiciels pour systèmes Windows et macOS.

VyprVPN permet d’accéder aux contenus de Netflix, Hulu et BBC iPlayer.

Lisez notre avis complet sur VyprVPN.

ESSAYEZ-LE: Profitez de 30 jours d’essai de VyprVPN satisfait ou remboursé ici.

Puis-je utiliser un VPN gratuit ?

Les VPN gratuits sont très largement présents sur Internet et certains utilisateurs peuvent être tentés d’y souscrire. Cependant, beaucoup de ces services n’hésitent pas à piétiner les droits des utilisateurs en leur volant leurs données et en les revendant à des annonceurs tiers.

Après tout, même les services de VPN gratuits sont des entreprises. Ils doivent donc gagner de l’argent pour payer leurs salariés, la maintenance de leurs serveurs et leurs frais généraux. C’est la raison pour laquelle la solution de la monétisation de leurs utilisateurs s’est imposée d’elle-même.

Même si vous ne vous faites pas voler vos données, attendez-vous à des limitations de bande passante, à des normes de chiffrement faibles et à des plafonds d’utilisation de données. Il est donc probable que vous soyez déconnecté au bout d’une heure environ si vous regardez un programme sur Netflix par exemple. L’affichage d’une multitude de publicités invasives est également courant, avec le risque non négligeable d’être infecté par un programme malveillant. Nous vous recommandons donc d’éviter les VPN gratuits qui fleurissent un peu partout sur le Web.

Quelques VPN à éviter

Si vous souhaitez obtenir une adresse IP aux États-Unis, il est essentiel que votre vie privée et votre anonymat soient protégés à tout moment. Les VPN mentionnés dans la liste ci-dessus n’ont pas pour habitude de transmettre les données de leurs utilisateurs, mais d’autres ont bien moins de scrupules. Nous vous conseillons de les fuir.

Voici trois de ces services :

1. PureVPN

Il existe des preuves suggérant que le service de VPN PureVPN a effectivement collaboré avec les forces de l’ordre pour identifier un de ses utilisateurs.

PureVPN et le FBI ont uni leurs forces après le dépôt d’une plainte par une femme de 24 ans restée anonyme affirmant avoir été victime de chantage en ligne. Elle soupçonnait son colocataire Ryan Lin d’en être à l’origine.

Le FBI a retracé l’activité du maître chanteur jusqu’à PureVPN, qui a ensuite utilisé ses journaux pour identifier le coupable. Ryan a été arrêté. PureVPN insiste sur le fait qu’il n’a pas enregistré le contenu des communications, mais il affichait cependant une politique de « non-enregistrement de journaux ». L’éthique de leur comportement lors de cette affaire soulève bien des questions.

2. HolaVPN

Hola, une extension VPN populaire pour Chrome, basée en Israël, a utilisé ses 50 millions d’utilisateurs dans le cadre d’activités illégales. En 2015, la société a transformé cette masse critique en botnet géant, tirant parti de la bande passante de chacun de ses utilisateurs pour lancer des attaques par déni de service distribué (DDos) et diffuser des contenus protégés par le droit d’auteur. Les utilisateurs n’étaient évidemment pas au courant.

3. Hotspot Shield

La popularité du service de VPN gratuit Hotspot Shield prouvait qu’il était clairement en train de réussir sa conquête des utilisateurs. Malheureusement, il semble que ce service ait également basculé du côté obscur.

Le mois dernier, un groupe de défense de la vie privée a déposé une plainte en affirmant que Hotspot Shield avait inséré des cookies de suivi dans les appareils des utilisateurs à leur insu, extrait des données puis les avait revendues à des annonceurs afin de gagner de l’argent. La plainte mentionne également que la société a sciemment détourné le trafic des acheteurs en ligne afin de les diriger vers des sites partenaires, générant ainsi des commissions sur les ventes des sociétés affiliées.

Par exemple, si un utilisateur de Hotspot Shield saisissait une requête pour se rendre sur un site comme macys.com, il était redirigé vers un domaine concurrent. C’est un comportement particulièrement inacceptable.

La justice n’a pas encore condamné Hotspot Shield, mais nous vous recommandons d’éviter d’utiliser le service tant qu’il n’est pas en mesure de prouver son innocence sans l’ombre d’un doute. Votre vie privée et vos données sont trop précieuses pour être vendues en échange de quelques euros d’économies.

En aucun cas nous n’encourageons ni ne tolérons l’utilisation d’un VPN en vue de commettre des actes expressément interdits par les lois d’un pays. Mais les services de VPN ont la responsabilité morale et éthique d’être honnêtes avec leurs utilisateurs quant au suivi des données et à l’enregistrement ou non de journaux. S’ils prétendent une chose et font l’inverse, c’est à nos yeux inacceptable.

J’ai téléchargé un VPN. Que dois-je faire maintenant ?

Après vous être inscrit et connecté à l’un des services de VPN recommandés dans cet article, il vous suffit de télécharger le logiciel client et de l’installer sur votre appareil (Windows, macOS, Android ou iOS).

Une fois lancé, faites défiler la liste des emplacements disponibles jusqu’à trouver les serveurs américains. Comme évoqué précédemment, chaque réseau VPN de cette liste propose un nombre considérable d’emplacements sur le territoire américain. Cette opération ne devrait donc pas être bien difficile.

Les premiers services de notre liste devraient également être les plus rapides, alors choisissez-les en priorité si vous le pouvez. Une fois la connexion établie, une icône verte doit apparaître dans la barre des tâches. Vous êtes maintenant prêt à naviguer anonymement sur le Web avec une adresse IP localisée aux États-Unis.

Utiliser un serveur DNS américain

Le serveur que votre appareil utilise pour rechercher les adresses IP des différentes pages Web et autres contenus en ligne est presque aussi important que votre adresse IP. Le DNS, ou Domain Name System (système de noms de domaine), fonctionne un peu comme un répertoire dans lequel les noms (les domaines) sont associés à des numéros de téléphone (adresses IP). Lorsque vous essayez de débloquer un contenu géorestreint, de nombreux sites Web vérifient non seulement d’où vous appelez, mais également où se trouve le répertoire.

Même si vous avez effectivement une adresse IP américaine, si une requête DNS est envoyée à un serveur situé en dehors des États-Unis pour rechercher une adresse IP, le site Web ou l’application le verra et pourra donc vous bloquer pour cette raison. Par conséquent, il est essentiel que le serveur DNS que vous utilisiez soit dans le même pays que votre adresse IP. Dans ce cas précis, vous avez besoin d’un serveur DNS situé aux États-Unis.

Tous les services de VPN de la liste ci-dessus disposent d’applications qui s’en occupent à votre place. Lorsque vous vous connectez au serveur VPN, vos demandes DNS passent également par le tunnel crypté. Les VPN de qualité, comme ceux que nous recommandons, exploitent leurs propres serveurs DNS privés. Vos demandes DNS ne peuvent donc pas être utilisées pour suivre quels sont les sites Web que vous visitez par le biais de votre fournisseur de services Internet (FAI) ou tout autre fournisseur de serveur DNS. Vous devrez peut-être activer cette option dans les paramètres de votre application VPN.

Certains VPN de moindre qualité envoient vos demandes DNS via un tunnel chiffré, mais utilisent ensuite un service DNS public comme Google DNS une fois de l’autre côté. Vous pourrez utiliser des serveurs DNS situés aux États-Unis, mais Google sera en mesure de connaître les sites Web que vous consultez et à quel moment, ce qui n’est pas idéal en termes de confidentialité. D’autres VPN ne font pas passer toutes les requêtes DNS par le tunnel chiffré.

Si votre fournisseur VPN ne s’en occupe pas pour vous, vous pouvez configurer manuellement les serveurs DNS sur la plupart des appareils. Nous vous recommandons des services comme OpenNIC, qui dispose de serveurs DNS gratuits dans certains pays, dont les États-Unis. Le processus exact de modification des serveurs DNS varie d’un périphérique à l’autre, mais il vous suffit généralement d’ajouter des serveurs DNS principaux et secondaires quelque part dans les paramètres de configuration de votre réseau.

Les utilisateurs de Windows 10 doivent notamment savoir que leur système d’exploitation envoie souvent de telles requêtes en tandem, l’une via le protocole IPv4 et l’autre via IPv6. Windows utilise celui qui répond le plus rapidement. Cependant, les demandes IPv6 sont souvent envoyées hors du tunnel VPN. Si votre VPN ne propose pas de protection contre les fuites IPv6, vous devrez peut-être désactiver complètement le protocole IPv6 dans vos paramètres wifi.

Quels sont les autres moyens d’obtenir une adresse IP aux États-Unis ?

Il est également possible d’utiliser le navigateur Tor. Il s’agit d’un service gratuit accessible à tous sur le Web et conçu pour chiffrer et rendre anonyme vos communications. Beaucoup de personnes, notamment des journalistes, des défenseurs des Droits de l’Homme et des lanceurs d’alerte utilisent Tor pour rester anonymes sur Internet.

Avec Tor, vous pouvez obtenir une adresse IP américaine, mais le processus est un peu compliqué et nécessite plusieurs étapes. Ce guide vous explique comment procéder plus en détail. Cela dit, les vitesses de connexion sur le navigateur Tor sont assez faibles, donc si vous souhaitez télécharger ou diffuser de la vidéo en HD, ce n’est vraiment pas le meilleur choix. Nous vous conseillons plutôt d’utiliser un VPN.

La dernière option consiste à utiliser un serveur proxy gratuit. Mais ces serveurs proxy fonctionnent de la même façon que les services de VPN gratuits. Ils imposent des limites de téléchargement et des politiques de confidentialité opaques. Préparez-vous à être déconnecté en plein milieu de votre épisode de House of Cards. Les proxys HTTP et SOCKS ne sont souvent pas chiffrés et acheminent uniquement le trafic issu de certaines applications, comme votre navigateur Web.

« US Love Grunge Flag – » par Nicolas Raymond sous licence CC BY 2.0